mardi 30 mars 2010

Top Down Fushia Flower

[Téléchargement (PDF) du modèle sur cette page et à la fin de ce message]

L'histoire de Fushia Flower
(mon premier gilet, en top-down raglan et motif de fleurs "ajouré/dentelle"/ "flower lace")
****

Il était une fois une tricoteuse débutante qui devait aller à un mariage célébré en juin de l'an 2010 et qui avait envie d'un petit gilet pour aller avec sa future robe (puisqu'elle n'est pas encore cousue), une sorte de half-a-cardi mais "fermé" et avec un point un peu plus élaboré.

Car rappelons pour les besoins de l'histoire, cette tricoteuse est assez difficile, elle n'est jamais satisfaite pleinement par les modèles, elle n'aime pas le rose mais elle aime bien le fushia (car il est évident que le fushia n'est pas du rose :) ), le tissu de la future robe est blanc et fushia (même s'il s'avère qu'en le sortant du tiroir, le fushia du tissu tire plus sur le magenta et est mat alors que le fushia du gilet est pétant et brillant, donc qu'au final, il n'est pas sur que le gilet aille avec la robe). Comme le tissu est fleuri (cf. photo), la tricoteuse voulait avoir des fleurs sur son gilet (jetés et noppes). Et comme cette tricoteuse déstocke, et qu'avec les réparations de sa voiture accidentée toute dépense accessoire est prohibée (soit deux très bonnes raisons de ne pas faire du shopping de laine), elle a donc fouillé sa salle au trésor pour se saisir de sa seule pelote fushia "Helena 400g" dont il lui restait 100g (!!!), fine, belle, douce et lumineuse (un fil de type fingering - 24m=10cm aux aig 4,5 et qu'elle doit à priori se tricoter aux aiguilles 3 -, à mon avis mélange d'acrylique/mohair comme il est légèrement "poilu", de qualité inconnue, au métrage inconnu, irremplaçable et donc avec le risque évident de manquer de laine).

Echantillon sagement réalisé (pour une fois), armée de ses KnitPicks (3-4 et 4,5mm), du tuto de Croline et de fichiers excel, voilà la tricoteuse partie joyeusement pour l'aventure, chevauchant par mailles et par rangs.
160 mailles montées, un col, une bonne quinzaine de rangs d'augmentations raglan, telle Jeanne, la tricoteuse entend une petite voix qui lui souffle :
"Bizarre, bizarre..."
"Comme c'est étrange..." pensa alors la tricoteuse, qui regarda son gilet sous toutes les coutures avant de s'exclamer :
"Parbleu, mes bandes de boutonnière et de boutonnage se trouvent avant le devant et après le dos !*
Ô rage, ô désespoir, sonne le glas du détricotage !"

Si seulement ça avait pu être détricoté... car Hélas, deux fois Hélas, le brin de mohair est un vil dragon, les poils s'accrochant d'une maille à l'autre, un rang sur l'autre et faisant des nœuds dans les noppes... la bataille fut dure et il fallut faire appel à la force divine de Fiskars, laissant gisant sur le champs de bataille canapesque, une multiplicité de brins de laine agonisante.
*car j'ai suivi "bêtement" le tuto de Croline, je n'ai pas pensé qu'il fallait que l'ouverture soit non pas entre le devant et le dos mais qu'il fallait la faire au milieu du devant...

Allégée de 50-70g de laine (ce qui rendait encore plus probable le risque de rupture), la tricoteuse ne s'est pas dépité, et s'est relancé de suite dans l'aventure, la fin fut fort pénible, puisqu'elle fut victime de la célèbre "malédiction de Gabuzo" (la 2e manche qui n'est pas pareille même recommencée 3 fois, pas en nombre de rang ou quoi que ce soit de technique, juste qu'elle est plus lâche que la 1ere mais faut regarder de près) et que manquant de laine, elle dut répéter la géniale technique du joint russe encore et encore et encore et encore et encore... pour pouvoir finir les derniers rangs du corps (ce qui explique aussi un rang de rabattage un peu serré puisque le "double fil" du joint russe "resserre").

Epuisée par ces batailles, la tricoteuse, enfin, put tenir entre ses mains et mettre sur son dos, son précieux, son précieux :

Détail du point (ce qu'il donnera après lavage/blocage) sur fond noir :
Détail du point à contre jour :
La tricoteuse et son gilet vécurent heureux... (etc, etc).
*****

Retour à la réalité, quelques notes tricotesques :
- Il manque les boutons, pas trop gros, fushia, les plus discrets possible (faut que j'aille faire du shopping pour ça), les bouts de fils de différente couleur je le mets quand je tricote le rang où il y a la boutonnière/boutonnage pour ne pas avoir à chercher/compter par la suite à quel emplacement/rang/maille le bouton doit être cousu.

- Je suis très contente de l'avoir fini, très contente du point de fleurs que j'ai bidouillé, encore plus contente car c'est mon premier gilet :)

- Je suis également très contente de ma lisière (chainette à la française), d'habitude, il y a toujours un truc qui ne va pas, là elle est presque parfaite à mon gout.

- Je n'ai fait que deux erreurs (de toutes façons avec le détricotage catastrophique je n'avais pas le droit à l'erreur), que j'ai réparé de suite en faisant les finitions, car dans le point mousse, par deux fois, j'ai fait un jeté... mais j'ai enfin compris (EUREKA !) pourquoi je faisais des jetés à mon insu, c'est quand je mets mon index pour "boucher" l'aiguille gauche pour tirer pour faire avancer le tricot que le fil enroulé sur mon index droit passe par dessus l'aiguille droite. Bref, du coup maintenant, suffit que je jette un coup d'oeil après tirage pour m'assurer que le fil ne s'est pas jeté tout seul, et du coup plus d'erreur :) (et des fois que ça puisse servir à d'autres tricoteuses qui chercheraient à comprendre le pourquoi du comment d'un jeté dans leur dos).

- Forcément, je l'aurais voulu un tout petit peu plus long (mais de toutes façons plus de laine donc pas le choix) et malgré le rang de rabattage du corps un peu serré, le gilet est très extensible (je peux y mettre des melons ^^), je pense grâce au point mousse donc je ne me sens pas serrée dedans.

- Si c'était à refaire, je ferai les bandes de boutonnière-boutonnage un peu plus large car là je les ai faite que sur 8 mailles (x2), ce qui a eu comme effet que les boutonnières sont à 3m du bord, ce qui est beaucoup trop près et donc les boutonnières sont déformées (même si je vais les "rattraper" quand je les renforcerai avec du fil de couture) et le bord du tricot un peu trop lâche à mon gout. A 5-6m du bord, ça devrait être pas mal (à voir selon la tenue de la laine) et si la boutonnière se fait sur un nombre impair de mailles rabattues (comme c'était le cas ici, sur 3m) faire des bandes de boutonnière-boutonnage sur un nombre IMPAIR de mailles pour avoir une maille centrale !

- Comme j'ai fait la même bêtise (de suivre bêtement le tuto de Croline) pour mon début de veste il y a un sacré bail, j'ai la confirmation que je dois vraiment le détricoter.

=>Modèle : descriptif et téléchargement 
Niveau  : Intermédiaire. Il n'est pas très compliqué mais requiert de l'attention et des anneaux marqueurs.
Prérequis : savoir faire point mousse en droit et en circulaire, des boutonnières horizontales, des noppes, des jetés, des augmentations intercalaires (des liens vers des vidéos sont donnés dans le fichier pdf).
3 fichiers téléchargeables :
- le tuto en pdf ;
- le point de fleur uniquement en pdf (inclus dans le tuto pdf) ;
- la "fiche d'encours" en fichier excel, modifiable.

@+ et bon tricot !

dimanche 28 mars 2010

Happy Sunday Evening #7

En réalité, ça aurait du être le numéro 8 mais j'ai sauté celui de la semaine dernière, j'ai oublié pas mal de choses dimanche dernier, comme j'étais assez débordée.
Bref, voilà la photo de ce happy sunday evening :
En ce moment, je vois la vie en fushia :)

D'autres dimanches chez Poppyrose.

Happy Sunday Evening à toutes et tous & bon tricot !

dimanche 14 mars 2010

Happy Sunday Evening #6

Un happy sunday evening pas vraiment happy.
J'ai été voté cet aprem, sur la route, ma voiture qui bascule à droite (je pensais que c'était le pneu avant droit qui avait éclaté), j'ai du tourné le volant sur la gauche pour ne pas finir dans le fossé à droite, résultat j'ai fini dans le champs à gauche à 50cm du poteau électrique...
Je regarderai le pneu à nouveau demain, mais à ma grande surprise, il semble ne pas avoir éclaté, et que ma sortie de route soit due au fait que le pneu ait déjanté... sauf qu'un pneu ça ne déjante pas sans raison... or comme j'ai fait changé mes pneus récemment, j'ai un fort doute qu'il ait été correctement janté au montage...
Bref, demain, je confirme que le pneu n'est pas crevé/éclaté, et si c'est bien le cas, j'appelle mon assurance pour savoir ce que je peux faire, demander si une expertise est possible, parce que je commence à penser que le "garage" a mal fait son boulot et que ça aurait pu très mal se finir à cause d'eux...

Même si je n'ai que des dégâts matériels (mon pneu quasi neuf et ma calandre pétée par mon passage au champs), plus de peur que de mal donc, mais quand même une grosse frayeur, même si je me dis que l'accident a eu lieu au bon moment au bon endroit, c'était moi qui conduisait (donc prudente et doucement), sans passager, surtout sans Fiston dans la voiture, et sur ma route de campagne avec personne en face, même si ça n'enlève pas la peur que j'ai eu et la colère contre le "garage" qui monte avec une sacrée hâte d'être à demain pour regarder le pneu sous tous les angles à la lumière du jour.

D'autres dimanches plus joyeux chez Poppyrose.

Edit : - pas de recours possible contre le "garage" qui m'avait monté les pneus, ça faisait trop longtemps.
- le déjantage du pneu reste un mystère, le garagiste (un vrai de vrai, un mécano avec son ptit garage de campagne qui m'a toujours fait du super boulot) a vérifié le pneu sous tous les angles, noyé, testé en conduite, à priori le pneu n'a rien (et à la limite, ça m'arrange, je n'ai pas un pneu "quasi neuf" à changer, même si j'aurai bien aimé comprendre le pourquoi du comment)
- et comme on est retourné sur la "scène de crime" pour chercher un bout de plastique du pare-choc que le garagiste a rafistolé pour que ça tienne jusqu'à jeudi où il va tout démonter, remonter nickel,  j'ai pris des photos de la scène de crime. Et autant sur la route pour aller au garage, je n'étais pas tranquille (mais je ne conduisais pas, c'est encore hors de question), mais quand Chéri a tourné pour aller sur la scène de crime, j'étais très crispée... Enfin à voir les photos, ça se comprend ptre...

samedi 13 mars 2010

Etui - pochette pour écouteurs Iphone/Ipod

Pas beaucoup tricoté ces derniers temps, marre de re-re-recommencer les chaussettes pour Chéri, une fois pas assez larges, une fois pas assez pointues, une fois trop pointues... Donc ce matin, comme j'avais une amie au téléphone, j'en ai profité pour faire... ceci :

Grenouille, Crabe, Totoro, Maneki Neko (Lucky Cat), Chouette, ou Batman SD, tout dépend du point de vue :-)
(et désolée pour la qualité des photos, j'en ai prise 150 mais apparemment mon apn a décrété que le rouge vif - car c'est rouge foncé vif presque couleur sang en vrai -, il n'en voulait pas du tout du tout).


A quoi ça sert donc ce bestiau ? Voilà ce qu'il cache en son ventre :-) :

C'est un étui-pochette pour ranger le "kit main-libre" écouteur-microphone de l'Iphone (peut également donc servir pour les écouteurs de l'Ipod comme c'est quasiment la même chose sans le microphone). Ca fait un bail que je me disais que j'allais lui faire un étui, pour éviter qu'il ne traine en vrac dans le tiroir "accessoires téléphonie" de la maison, avec le résultat qu'il s'emmêlait toujours avec les fils des autres accessoires (et qu'il fallait donc prévoir un démêlage forcené avant toute possible utilisation).

La couleur rouge, c'est pour être assorti avec l'étui de l'Iphone, la laine, c'est un reste qui trainait qui avait été détricoté (du coup, ce n'est pas très régulier comme la laine était parfois abimée). Cet étui m'a permis de tester la technique du mandala pinwheel (et me confirmer que les augmentations barrées, je ne trouve pas le résultat joli) et de tester les noppes en "fonction" boutons.

J'ai laissé volontairement un trou au centre du corps, pour faire passer le fil de l'écouteur jusqu'à l'Iphone ou l'Ipod au fond du sac à main, et en ne le fermant pas on peut même passer les écouteurs par les trous de yeux/boutonnières (j'avoue ça donne un sacré look :-) ).
On peut aussi s'en servir en le fermant pour maintenir les écouteurs/micro près du corps, en se servant de l'étui pour "fixer" les écouteurs sur la bandoulière d'un sac ou encore une ceinture de sécurité.

Pour le tuto, c'est en cours de recopiage de gribouillis, rdv sur la page Tutos 2010.
@+ et bon tricot !

dimanche 7 mars 2010

Happy Sunday Evening #5

Un happy sunday evening un peu à la bourre (message antidaté, j'avais plus de clavier...)

On en parle régulièrement sur le forum de tricotin, comment faire pour tricoter plus vite.
Le coup du fil enroulé autour du doigt qui fait qu'on ne lâche pas l'aiguille droite, j'avais bien compris mais en pratique, je n'y arrivais pas.

Puis, j'ai vu la vidéo de la championne du monde faite par Knit Picks, sur le blog d'Angy, où il est expliqué pour les non-anglophones qu'il faut minimiser le plus possible ses mouvements. Eureka ! Joie et Allégresse :-)
D'où cette fois ci, pas une photo mais une petite vidéo "y'a de la joie" :

video
Musique : ©Charles Trenet, y'a de la joie
(c'est pas encore tout à fait parfait, mais y'a de l'idée ^^) 

D'autres dimanches chez Poppyrose.

Happy Sunday Evening à toutes et tous & bon tricot !

mardi 2 mars 2010

Nicky Epstein & le châle de ronds au crochet

Je l'avais vu sur le blog de Puce59 et via les commentaires de chez Puce59, sur le blog de VirginieCouture, une nouvelle merveille de Nicky Epstein (j'avais déjà vu ses torsades dont je vous parlais - pas encore eu le temps de faire le tuto), issue de son livre Crocheting On the Edge.

Bien sur, moi avec un crochet, c'est un peu hors de question - j'ai déjà limite pas de temps pour le tricot, encore moins pour la couture depuis que je me suis mise à tricoter, alors si je me mets au crochet, va vraiment falloir que les journées fassent 48h, comme celle "d'aujourd'hui" (lundi 5h - mercredi 0h15, mais ça commence à piquer méchant niveau sommeil...)

Puis un châle, autant je trouve cela très joli, autant ça ne fait pas partie des accessoires que je porterai.
Mais j'aime bien l'idée de ces ronds.
Et puis Isaquarel donnait justement ce matin en réponse à une question sur le forum de tricotin un lien vers son tuto magiX de comment faire des ronds plats en tricot à rangs raccourcis, ce qui m'a rappelé ce modèle de Nicky Epstein que j'avais gardé dans un coin de ma tête/ordinateur.

Avec la méthode Isaquarel + celle du mandala pinwheel/leftovers for dinner + des futures recherches sur des ronds en tricot* sur Ravelry ou sur des/vos blogs, si vous avez des liens dans vos blocs notes, je suis preneuse :) , je devrais bien pouvoir me concocter un truc sympa, probablement une veste ou un pull ou un gilet. Bref, un futur projet pas encore très déterminé éventuel déstockeur de pelotes :)
*note à moi-même : penser à chercher du côté des motifs de bonnets ;
regarder les dish clothes sur Ravelry.

Le relooking du blog a un peu avancé, on va dire que 30% du boulot (la mise en page "facile") est fait, mais là je passe en mode études (et boulot) uniquement, j'ai une montagne de chose à ingurgiter d'ici vendredi (et je n'aurai pas le temps à moins de ne pas dormir jusque là... o_o)

@+ et bon tricot !

PS : si vous cherchez des carrés y'a (entre autres) le superblog plaids2009.